Accueil Winaide

Winkey, Pour créer des raccourcis avec la touche Windows

par Michel Jacquin le 2001年10月28日

Rubrique : Logiciels grand public : mode d’emploi

Note préliminaire:

Ce document a été rédigé en utilisant un ordinateur muni de Windows Millenium, Winkey 2.8 et Jaws 3.7 ainsi qu’avec des configurations et réglages qui me sont propres. Il est possible que les indications mentionnées diffèrent légèrement pour votre ordinateur.

1. Introduction

C’est maintenant devenu un truisme de dire que l’interface Windows a été conçue pour les personnes voyantes et que celles qui sont aveugles ne peuvent être compétitives que si elles connaissent parfaitement les commandes du clavier.

Alors que les personnes voyantes vont cliquer sur des icônes qui sont très souvent des "raccourcis" vers des documents ou applications les personnes aveugles vont taper au clavier les "touches de raccourci" qui leur correspondent, ce qui sera souvent aussi rapide et parfois même plus.

Note: Un raccourci est un lanceur de programme qui évite de passer par une suite de menus ou de tapper de longues commandes, par exemple, dans démarrer/exécuter. Il repose sur un fichier dont l’extension est .LNK, qui peut être présent à tout endroit sur le disque dur et notamment dans le dossier bureau du répertoire contenant Windows. Ce sont ces raccourcis qui sont présents sur le bureau à l’affichage sous forme d’un texte, d’une icône ainsi que d’une petite flèche indiquant que c’est un raccourci. Ces éléments font partie des propriétés du fichier .LNK.

Des exemples de touches de raccourci qui sont pratiquement standard pour la plupart des applications sont: ctrl+c, ctrl+x, ctrl+v, ctrl+n, ctrl+o, ctrl+p, alt+F4 etc.

Mais Microsoft va jusqu’à permettre de créer ses propres touches de raccourci telles que ctrl+alt+j pour lancer Jaws, ctrl+alt+o pour lancer Open Book et bien d’autres que nous sommes souvent amenés à rajouter. Pour cela il faut choisir des combinaisons des touches ctrl, alt et Majuscule associées à d’autres touches du clavier.

Malgré sa commodité cette pratique possède de nombreux inconvénients qui déroutent un peu:

- ces touches de raccourci ne peuvent être définies qu’en association avec des icônes raccourci sur le bureau ou le menu "Démarrer". Il n’y a pas de possibilité de définition directe de ces touches.

- si on supprime une icône raccourci sur le bureau ou le menu "Démarrer" il ne faut surtout pas oublier de supprimer au préalable la touche de raccourci clavier associée sinon cette touche raccourci restera indisponible pour de nouvelles applications. Si on ne procède pas à cette suppression simultanément avec celle de l’icône raccourci il devient alors très difficile de le faire ultérieurement et il faudra entreprendre un vrai travail de détective pour y parvenir. En effet les fichiers de terminaison .lnk sont très nombreux dans Windows et répartis dans tout l’ordinateur. Les clés du Registre correspondantes sont également très difficiles à localiser.

Heureusement un petit utilitaire gratuit nommé HKD ("Hot Key Detective", détective pour touches de raccourci) apporte une aide considérable dans la gestion de ces touches.

[Télécharger HKD ->http://www.jfwlite.com/hotkeyd.zip]

- plus gênant encore ces touches de raccourci sont employées de façon extensive par toutes les applications et en particulier celles de Microsoft. Comme les touches personnelles sont définies de façon générale et qu’elles ont la priorité sur celles des applications il n’est pas rare qu’on ait la surprise de voir une touche de raccourci produire un effet tout à fait différent de celui prévu dans l’application par suite de la création d’une touche de raccourci personnelle. Microsoft Word est un exemple d’application très vorace en touches raccourci. Les combinaisons de touches restant disponibles pour une utilisation générale sont alors en nombre extrêmement restreint. Et il devient très difficile de créer un jeu mnémotechnique et rationnel de touches personnelles.

- Microsoft a créé un petit nombre de touches raccourci standard à l’aide des touches Windows, à gauche de la touche alt de gauche et à droite de la touche alt de droite. Cependant leur nombre est assez faible. Cela s’explique par le fait que les claviers étendus avec ces touches supplémentaires n’étaient pas très répandus il y a peu de temps encore.

Une autre limitation importante est qu’il n’est pas normalement prévu de pouvoir définir soi-même ses propres touches de raccourci en utilisant la touche Windows. Et c’est bien dommage car la plupart des applications n’utilisent pas cette touche, certainement à cause de la non généralisation des claviers étendus qui la possèdent: cela aurait permis la définition de touches personnelles qui n’interfèrent pas avec celles des applications.

Heureusement un petit utilitaire gratuit nommé Winkey permet de pallier élégamment cette carence.

2. Présentation de Winkey

Winkey est un merveilleux petit utilitaire (1,228 Ko pour le fichier comprimé d’installation) très facile à utiliser pour un handicapé visuel et surtout très convivial et puissant. De plus il est gratuit, ce qui ne gâte rien. Malheureusement pour certains ses menus sont en anglais (à ma connaissance il n’existe pas de version française).

On peut le télécharger aux adresses suivantes:

[winkey sur le site de jfwlite->http://www.jfwlite.com/winkey.exe] ou [winkey sur le site de Copernic->http://www.copernic.com/winkey.exe]

Que fait Winkey? Essentiellement 3 choses:

- Rappel des touches raccourci Windows standard utilisant la touche "Win"

- Proposition de combinaisons prédéfinies

- Définition possible d’un grand nombre de combinaisons personnelles. La totalité des combinaisons possibles, y compris les combinaisons standard et celles qui sont prédéfinies s’élève à 192. En outre tous ces raccourcis clavier sont indépendants des icônes de raccourci. Il est donc très facile de les localiser dans Winkey et de les gérer. A tel point qu’on peut envisager de définir certaines touches de travail facilement adaptables au travail en cours. Par exemple, pendant la rédaction de ce texte j’ai simplement modifié le chemin correspondant à ma combinaison win+b ("Boulot") en mettant:

<code> e:\help\winkey\utilisation_winkey.txt </code> qui est le chemin complet de ce document dans mon ordinateur. Quand je travaillerai plutôt sur des documents récupérés sur Internet ou des documents attachés dans Outlook Express je changerai ce chemin en:

<code> <html>c:</html>\down </code>

qui est le chemin du dossier où aboutissent tous ces documents.

L’inconvénient majeur de cette panoplie de combinaisons de touches est qu’elles ne sont valables que sur votre propre ordinateur et que vous serez grandement handicapé si vous travaillez sur l’ordinateur de quelqu’un d’autre. Mais c’est déjà le cas de toutes façons car chaque ordinateur est configuré différemment et on est fortement ralenti si on utilise un ordinateur dont on ne connaît pas à fond la configuration et les réglages. En outre il est très facile d’installer votre propre Winkey sur un autre ordinateur, de l’utiliser sans interférences avec les raccourcis existants et de pouvoir ensuite le désinstaller si nécessaire.

De plus si d’autres personnes utilisent normalement votre ordinateur il faudra les prévenir de la présence de Winkey afin qu’elles ne soient pas trop surprises si, par inadvertance, elles lancent une combinaison Winkey.

2.1 Rappel des touches raccourci Windows standard utilisant la touche "Win"

Pour obtenir cette liste il faut effectuer la suite des opérations:

- lancer Winkey avec la combinaison win+F9 (Winkey a prévu quelques combinaisons pour lui-même).

- Jaws lit: Winkey Copernic Technology Inc., non sélectionné "Standard shortcuts" (raccourcis standard)

- en appuyant sur flèche bas et Entrée on sélectionne et active cette option

Une fenêtre apparaît contenant tous ces raccourcis standard. On peut les parcourir du bas vers le haut et inversement à l’aide des flèches haut et bas.

Ci-dessous la liste complète après traduction:

win+d Montre le Bureau

win+e Explorateur Windows

win+f Cherche (find) des fichiers ou dossiers ...

win+m Minimise toutes les fenêtres

win+maj+m Annule (Undo) la minimisation de toutes les fenêtres

win+r Exécuter (Run) .... win+F1 Aide Windows

win+Pause Propriétés Système

win+Tab Barre des Tâches

Remarque: Ne pas oublier que la combinaison win+r suivie de ".." et Entrée appelle le dossier:

<code> <html>c:</html>\windows </code>

2.2 Proposition de combinaisons prédéfinies

Si, au lieu de sélectionner les combinaisons standard, on se déplace avec les flèches bas et haut on pourra parcourir une quinzaine de combinaisons prédéfinies. Leur nombre peut varier selon l’ordinateur mais voici celles que j’ai relevées à l’installation de Winkey sur le mien:

win+gauche Minimise la fenêtre active

win+haut Maximise la fenêtre active

win+bas Restaure la fenêtre active

win+1 (&) <html><html>c:</html>\</html> (Panneau droit seulement de l’explorateur Windows)

win+2 (é) <html>d:\</html>

win+3 (") <html>e:\</html>

win+5 ("(") <html>g:\</html>

win+6 (-) <html>h:\</html>

win+c Panneau de Configuration

win+n Voisinage (neighborhood) réseau

win+p Imprimantes (printers)

win+u Accès réseau à distance (dial-up networking)

win+y Poste de travail (My Computer)

win+F9 <html>c:</html>\Program Files\winkey\winkey.exe Lance Winkey

win+F10 <html>c:</html>\Program Files\winkey\TaskMgr.exe Gestionnaire de Tâches

Winkey win+F12 <html>c:</html>\windows\RegEdit.exe Lance RegEdit

win+ctrl+F9 http://www.copernic.com/winkey/

Remarques:

- je ne sais pas bien à quoi sert le "Gestionnaire de Tâches Winkey" (mais ce n’est pas gênant)

- attention à la combinaison win+F12 qui lance RegEdit, l’éditeur de registre: si on n’est pas encore un utilisateur averti de RegEdit il vaut mieux supprimer cette combinaison car on risquerait de produire des dommages importants au Registre par inadvertance. Pour supprimer une combinaison: win+F9 pour appeler Winkey et, après avoir sélectionné cette combinaison, Tab deux fois pour aller sur "Remove" (supprimer) et valider.

- les chiffres des combinaisons win+chiffre sont ceux du clavier alphanumérique. En fait il ne faut pas appuyer la touche majuscule pour cette combinaison, c’est pourquoi j’ai indiqué entre parenthèses le caractère minuscule qui lui correspond, par exemple win+é pour win+2.

- les combinaisons prédéfinies sont proposées à l’installation mais elles sont modifiables, contrairement aux combinaisons standard de Windows.

En particulier pour ceux qui ont de nombreux disques il semble préférable de leur attribuer un chiffre qui corresponde à la position dans l’ordre alphabétique: 3 pour <html>c:</html>, 4 pour <html>d:</html>, 5 pour <html>e:</html> etc. plutôt que de commencer à 1 pour le lecteur <html>c:</html>. D’ailleurs cela permet de caser ainsi le ou les disque(s) souple(s) <html>a: et b:</html>.

- on peut également franciser un peu ces raccourcis, par exemple win+v pour voisinage réseau au lieu de win+n (neighborhood), win+a pour Accès réseau à distance au lieu de win+u (dial-up networking), win+t pour Poste de Travail au lieu de win+y (my computer) etc.

- on peut aussi remarquer que si on appuie sur Retour Arrière quand on se trouve dans le Poste de Travail on aboutit sur le Bureau sous forme de liste ou de liste détaillée (selon ce que l’on a choisi pour l’affichage). Ce Bureau sous forme de liste détaillée est beaucoup plus commode que le Bureau normal avec des icônes réparties dans tout l’écran et sans texte détaillé. Don<html>c:</html>

win+t, Retour Arr. Bureau sous forme de liste

2.3 Définition possible d’un grand nombre de combinaisons personnelles

Comme on l’a vu précédemment il y a 192 combinaisons possibles au total, ce qui est très largement suffisant. On n’a d’ailleurs pas intérêt à en avoir trop car il devient alors difficile de les mémoriser toutes, d’autant plus que certaines sont alors peu utilisées. Il faut au contraire essayer de limiter leur nombre mais en gardant une grande logique dans le choix des raccourcis de façon à faciliter au maximum leur mémorisation.

Pour rajouter une combinaison:

- appeler Winkey par win+F9

- tabuler une fois pour se trouver sur l’option "Add" (ajouter) et valider

Une fenêtre "Shortcut Properties" (Propriétés du Raccourci) apparaît avec un premier champ d’édition à remplir. C’est là le seul point où il faut vraiment faire attention: il faut indiquer exactement et complètement le chemin du dossier ou fichier à ouvrir ou du programme à exécuter. Il faut donc préalablement bien cherché ce chemin complet et l’écrire complètement y compris la lettre du lecteur.

Une façon de procéder pourrait être la suivante:

- Ouvrir l’Explorateur Windows,

- Sélectionner l’unité <html>c:</html>

- Sélectionner le dossier Windows, puis le dossier de deuxième niveau "Menu

Démarrer", puis le dossier de troisième niveau "Programmes",

- Sélectionner le raccourci permettant d’ouvrir l’application souhaitée,

- Presser Alt+Entrée pour afficher les Propriétés du raccourci,

- Dans le champ d’édition "Cible", sélectionner le chemin d’accès complet du fichier et presser Ctrl+C pour le copier dans le presse-papiers.

Ensuite, une fois placé dans le champ d’édition "Command" de Winkey, il vous reste à coller le contenu du presse-papiers à l’aide de Ctrl+V.

Attention à la zone "Command": les caractères " (guillemets) ne sont pas acceptés.

Après avoir rempli ce champ et tabulé on se trouve dans une boîte à liste déroulante de "shortcut keys" (Touches Raccourci) que l’on peut parcourir avec les flèches haut et bas.

En tabulant encore une fois on se trouve dans une autre boîte d’édition "Paramètres" où on peut éventuellement ajouter les paramètres souhaités pour la commande à lancer.

La tabulation suivante nous amène dans une boîte d’édition "Start in" (démarrer dans) que l’on peut en général ignorer (j’avoue d’ailleurs que je ne sais pas bien quand il faut l’utiliser et à quoi cela sert).

Une autre tabulation encore et on se trouve dans la boîte "Run" (exécuter) avec trois options que l’on peut choisir à l’aide des flèches haut et bas: "Normal Window" (Fenêtre Normale), "Minimized" (Minimisée) et "Maximized" (Maximisée). C’est ce dernier choix qu’il faut faire afin de toujours démarrer avec la fenêtre maximale.

Enfin tabuler jusqu’au bouton OK et appuyer sur Entrée (ou appuyer directement sur Entrée).

La nouvelle combinaison est alors crée. On peut l’essayer immédiatement afin de vérifier son fonctionnement et éventuellement la corriger sans quitter Winkey.

Quand on a ajouté toutes les combinaisons souhaitées on peut alors sortir en faisant alt+f, x pour "exit" (ou faire alt+F4). Les adjonctions ou modifications sont automatiquement mémorisées.

Voici la liste des combinaisons que j’ai rajoutées ou modifiées pour mon usage personnel:

win+1 (&) <html>a:\</html> disquette a:

win+2 (é) b:\ disquette <html>b:</html>

win+3 (") <html>c:</html>\ disque dur principal

win+4 (’) <html>d:\</html> disque dur

win+5 ("(") <html>e:\</html> disque dur

win+6 (-) <html>f:\</html> cartouche amovible Ioméga 100 Mo

win+7 (è) <html>g:\</html> lecteur de CD

win+8 (_) <html>h:\</html> graveur de CD

win+b <html>e:</html>\help\winkey\utilisation_winkey.txt Document ou programme de travail ("Boulot")

Win+g <html>e:</html>\wrobert\robert.exe (paramètre: g)

win+h <html>d:</html>\shorter\bin\hiharrapsexplorer.exe Dictionnaire anglais-français Harraps

win+i <html>c:</html>\program files\internet explorer\iexplore.exe Lance Internet Explorer

win+j <html>c:</html>\jaws37\jfw.exe Lance Jaws

win+k <html>c:</html>\program files\outlook express\msimn.exe Lance Outlook Express

win+l <html>d:</html>\prog\listeprog.txt Ouvre le fichier qui liste tous les utilitaires

win+n http://www.acbradio.org/mainmenu.html Main Menu

win+o <html>c:</html>\ruby\ruby.exe Lance Open Book Ruby

win+t Poste de Travail

win+t, Ret.Arr. Bureau sous forme de liste

win+u <html>e:</html>\ universalis 6\cdu2.exe Lance Universalis 6

win+v Voisinage réseau (remplace win+n)

win+w <html>c:</html>\program files\microsoft office\office\winword.exe Lance Word win+x <html>c:</html>\duxbury\dbtw.exe Lance DBT Win win+F11 <html>c:</html>\windows\system\msconfig.exe Lance msconfig

win+ctrl+d <html>c:</html>\command.com Lance une session DOS

Remarques:

- win+j, win+k, win+o et win+w remplacent les commandes Windows personnelles précédentes ctrl+alt+j, maj+alt+k, ctrl+alt+o et maj+ctrl+w pour lancer respectivement Jaws, Outlook Express, Open Book Ruby, et Word. Ces raccourcis généraux de windows peuvent alors être supprimés, évitant ainsi de prendre la place de raccourcis propres à diverses applications, y compris surtout Word.

- les commandes win+g, win+h, win+l, win+n, win+u et win+x ont pu ainsi bénéficier de combinaisons simples et mnémotechniques pour lancer respectivement le dictionnaire Le Grand Robert (paramètre g pour indiquer que le CD du Grand Robert est dans le lecteur de CD G:), le dictionnaire anglais-français Harraps Shorter, la liste de tous les utilitaires (il y en a tellement qui apparaissent ou disparaissent qu’il faut absolument en tenir une liste à jour), les archives de Main Menu (Technology Show) de ACBRadio, l’encyclopédie Universalis et le transcripteur braille DBTW de Duxbury.

- on n’a pas pu utiliser une combinaison simple pour lancer une session DOS car win+d était déjà utilisé dans les combinaisons standard de Windows pour "Montrer le Bureau". Il a fallu prendre win+ctrl+d

- la lettre k a été choisie pour Outlook Express car la lettre o est très souvent utilisée pour Open Book

- Comme indiqué précédemment win+b ("Boulot") est utilisée de façon variable pour ouvrir le fichier ou le dossier de travail courant ou pour lancer une application courante. Il est très facile de modifier le chemin correspondant.

- win+F11 a été rajouté pour lancer msconfig, par analogie avec win+F12 qui lance RegEdit.

3. Résumé de l’ensemble des raccourcis utilisant la touche "win"

Il est intéressant d’avoir à part les commandes standard qui ne peuvent être modifiées comme l’a fait le programme Winkey. Cependant si on veut bénéficier au maximum des possibilités de ces raccourcis ill faut bien les apprendre par coeur et les utiliser très fréquemment.

Dans ce but il est donc intéressant de regrouper toutes ces combinaisons, modifiables ou non, dans une seule liste ordonnée. On rajoutera seulement un astérisque avant la définition des commandes standard pour rappeler qu’elles ne sont pas modifiables.

Voici donc cette liste regroupée:

win+gauche Minimise la fenêtre active

win+haut Maximise la fenêtre active

win+bas Restaure la fenêtre active

win+Pause *Propriétés Système

win+Tab *Barre des Tâches

win+1 (&) a:\ disquette <html>a:</html>

win+2 (é) b:\ disquette <html>b:</html>

win+3 (") <html>c:</html>\ disque dur principal

win+4 (’) <html>d:</html>\ disque dur

win+5 ("(") <html>e:</html>\ disque dur

win+6 (-) <html>f:</html>\ cartouche amovible Ioméga 100 Mo

win+7 (è) <html>g:</html>\ lecteur de CD

win+8 (_) <html>h:<f/html>\ graveur de CD

win+a Accès réseau à distance (dial-up networking)

win+b <html>e:\</html>help\winkey\utilisation_winkey.txt "Boulot" courant

win+c Panneau de Configuration

win+d *Montre le Bureau

win+e *Explorateur Windows

win+f *Cherche (find) des fichiers ou dossiers ...

win+g <html>e:</html>\wrobert\robert.exe (paramètre g pour dire que le CD est dans g:) Robert

win+h <html>d:</html>\shorter\bin\hiharrapsexplorer.exe Dictionnaire anglais-français Harraps

win+i <html>c:</html>\program files\internet explorer\iexplore.exe Internet Explorer win+j <html>c:</html>\jaws37\jfw.exe Jaws win+k <html>c:</html>\program files\outlook express\msimn.exe Outlook Express

win+l <html>d:</html>\prog\listeprog.txt Liste des programmes utilitaires

win+m *Minimise toutes les fenêtres

win+maj+m *Annule (Undo) la minimisation de toutes les fenêtres

win+n http://www.acbradio.org/mainmenu.html Main Menu

win+o <html>c:</html>\ruby\ruby.exe Open Book Ruby

win+p Imprimantes (printers)

win+r *Exécuter (Run) ...

win+r,.. <html>c:</html>\windows Dossier Windows

win+t Poste de Travail

win+t,Ret.Arr. Bureau sous forme de liste

win+u <html>e:</html>\universalis 6\cdu2.exe Universalis 6

win+v Voisinage réseau

win+w <html>c:</html>\program files\microsoft office\office\winword.exe Word win+x <html>c:</html>\duxbury\dbtw.exe DBT Win win+F1 *Aide Windows win+F9 <html>c:</html>\Program Files\winkey\winkey.exe Winkey win+F10 <html>c:</html>\Program Files\winkey\TaskMgr.exe Gestionnaire de Tâches Winkey win+F11 <html>c:</html>\windows\system\msconfig.exe Msconfig win+F12 <html>c:</html>\windows\RegEdit.exe RegEdit

win+ctrl+d <html>c:</html>\command.com Session DOS

win+ctrl+F9 http://www.copernic.com/winkey/

Il y a donc maintenant une quarantaine de combinaisons utilisant la touche Win. Seules les lettres q, s, y et z restent disponibles pour constituer des combinaisons simples. On peut naturellement modifier selon ses propres besoins: supprimer, ajouter ou encore changer les raccourcis. Mais une fois cette liste définie on aura intérêt à la mémoriser et l’utiliser sans crainte d’interférences avec les autres touches raccourci des applications.

4. Menus de Winkey

Les menus de Winkey sont très simples et n’apportent pas grand chose de plus que la fenêtre principale. Il y a 3 menus: Files (Fichiers), Options et Help (Aide).

4.1 Files (Fichiers)

Les éléments de ce menu déroulant sont:

- Add (Ajouter): même chose que le bouton "Add" de la fenêtre principale

- Remove (Supprimer): même chose que le bouton "Remove" de la fenêtre principale

- Properties (Propriétés): ouvre la même fenêtre que si on valide sur une des combinaisons

- Unload (Décharger): Désactive Winkey. Une fenêtre de confirmation apparaît avec "Yes" ou "No".

- Exit (Sortir): Pour quitter Winkey. Même chose que alt+F4.

4.2 Options

- Show Taskbar Icon (Montrer l’icône sur la Barre des Tâches): option normalement cochée

- Enable Windows Keys (Activer les Touches Windows): option normalement cochée mais il semble qu’on puisse donc désactiver les touches Windows en décochant cette option

4.3 Help (Aide)

- Standard Shortcut List (Liste des raccourcis standard): Donne la même liste que si on valide sur l’option correspondante de la fenêtre principale: "Standard Shortcuts".

- About Winkey (A propos de Winkey): Indique le numéro de version et donne des informations de Copyright

5. Références

5.1 jfwlite.com

Le programme d’installation automatique de Winkey, winkey.exe, 1.228 Ko, a été téléchargé à partir de l’adresse:

[->http://www.jfwlite.com/programs.html]

Sur cette page on trouve également une bonne quantité de logiciels très faciles d’emploi et utiles pour les handicapés visuels: HotKey Detective, ClipName, Dimension4, EndItAll etc.

Pas étonnant car le site jfwlite.com est destiné à des personnes utilisant jfw (comme le nom semble l’indiquer).

On y trouve aussi une page "Training and tutorials" qui liste tous les fournisseurs connus de didacticiels et les organismes de formation adaptés (anglais).

L’adresse pour télécharger Winkey est alors:

[->http://www.jfwlite.com/winkey.exe]

5.2 Copernic.com

Il s’agit bien du même Copernic qui produit le célèbre moteur de recherche. C’est aussi lui le fournisseur du logiciel Winkey qui fait l’objet de ce texte.

On peut aussi télécharger gratuitement Winkey à partir du site de Copernic, à l’adresse:

[->http://www.copernic.com/winkey.exe]

On peut laisser son adresse afin d’être averti des mises à jour de Winkey.

Au fait je n’ai pas parlé de l’installation de Winkey. Inutile car winkey.exe fait tout le travail sans problème.

5.3 acbradio

Comme le nom l’indique [acbradio->http://www.acbradio.org/] est la "radio sur Internet" (fichiers enregistrés en .mp3) de l’organisme ACB (American Council of the Blind).

Comme on pouvait s’y attendre on y trouve une foule de choses qui intéressent les handicapés visuels de langue anglaise et en particulier "Main Menu" (Menu principal) qui présente des démonstrations de matériels et de logiciels d’une façon très didactique.

Grâce à François Schott qui m’a aimablement envoyé le "plug-in" de Winamp qui permet de le faire et donné les indications nécessaires j’ai pu ainsi télécharger l’essentiel des archives techniques de ce site

[accéder aux archives de ACBRadio/Main Menu->http://www.acbradio.org/]

Sélectionnez successivement les liens suivants:

- Visit our on demand section to hear archives of your favorite acbradio Mainstream show - Show on demand - Main Menu acbradio technology show

L’adresse des archives de Main Menu est alors:

[->http://www.acbradio.org/mainmenu.html]

On peut aussiutiliser un client FTP tel que FTP Explorer ou CuteFTP afin de télécharger les fichiers sonores comprimés au format MP3 à l’adresse d’hôte: Acbradio.org

Michel Jacquin, avec le concours de Jean-Michel Thomas, Daniel Vayer, Christian Coudert, François Condello,



Michel Jacquin